- Marie, Annonciation de la grande verrière d’axe du chœur (vers 1215) - Ensemble, Annonciation de la grande verrière d’axe du chœur (vers 1215) - L’ange, Annonciation de la grande verrière d’axe du chœur (vers 1215) - Marie, Vitrail de saint Thomas. Une grande variété, qui rappelle certains vitraux avoisinants : le maître verrier utilise les idées proposées par ses collègues…, Vitrail de saint Eustache - bas-côté nord. Les mèches de cheveux se prolongent sur les épaules et font écho à la barbe, Le mois de septembre effectue les vendanges, Octobre fait tomber les glands pour nourrir les porcs, Les porcs du XII° siècle sont encore très près de leur cousin sauvage - le sanglier, Le mois de mai figure un seigneur qui se rend à la chasse, Le mois de juillet moissonne les champs de céréales, Cette scène fait preuve d’un vrai réalisme, Les tiges plient, la main saisit une gerbe et la faucille est maniée d’un coup sec : tout est parfaitement suggéré, Le mois d’août lie les gerbes et les entasse derrière lui, Autre point de vue pour découvrir le visage penché du paysan, Le mois de février se réchauffe devant un feu de cheminée, À l’aide d’une petite serpe, il effectue la coupe, Avril est une représentation très élégante, qui à la différence des autres n’est pas une activité champêtre mais une figuration symbolique, Vu de haut, on apprécie le dessin des branches, qui inclut des palmettes, Le mois de janvier coupe la galette des rois, Le mois de janvier a deux têtes, allusion au Janus de la religion romaine, Les anges situés en partie inférieure - côté gauche, Vue rapprochée d’un ange du côté droit - depuis les échafaudages (2008), Vue rapprochée d’un autre ange du côté droit, L’instrument qu’il porte dans les mains ne serait pas - d’après plusieurs chercheurs - un astrolabe mais une montre solaire, Au niveau des sculptures - avec éclairage rasant, L’un des personnages les plus fascinants du portail royal est l’un des vieillards que l’on mentionne dans le livre de l’apocalypse et qui ‘peuplent’ les voussures de la baie centrale, Restitution du dais qui surmontait autrefois la Vierge en majesté, Visage d’un Roi mage se relevant dans son sommeil, Visage d’un Roi mage conservé au Bowdoin College Museum of Art, Visage de Joseph conservé au Metropolitan Museum of Art, Détail du quadrilobe ‘aux animaux terrestres’, Détail du quadrilobe ‘aux animaux aériens’, Quadrilobe à l’agneau de Dieu - 2ème fragment, Photomontage avec les deux fragments jointifs du quadrilobe à l’agneau de Dieu, Parmi les porteurs d’offrandes (côté gauche), une femme et un homme, L’expression intériorisée de l’homme est mise en valeur par le naturel des cheveux, Les deux hommes suivants, sous les arceaux décoratifs de cette scène, Sagement ondulés autour d’une raie centrale, les cheveux découvrent des yeux vifs, La même femme, en changeant de point de vue, Scène montrant la présentation au temple, Le vieillard Siméon semble se précipiter, L’air pensif est souligné par le voile de tête et l’ondulé des cheveux, Scène de face : les visages, les habits et la gestuelle : tout y est d’une beauté remarquable, Un léger décalage suffit à changer de point de vue, Le visage de Marie exprime une grande sérénité, Expressions du visage - Ici, la spiritualité se manifeste avec une extrême délicatesse, Détail - Étonnante impression de vie qui se dégage de ces pupilles creuses, Annonciation du linteau du portail royal (vers 1150) - La scène entière, Annonciation du linteau du portail royal (vers 1150) - L’ange, Annonciation du linteau du portail royal (vers 1150) - Marie, Annonciation du linteau du portail royal (vers 1150) - Détail, Annonciation du linteau du portail royal (vers 1150) - Zoom sur le visage, Des tours hexagonales alternent avec des tours rondes, De grandes tours à deux étages alternent avec de longues galeries, Au premier plan, de larges pignons triangulaires très ajourés, Les bâtiments à plan centré et plusieurs étages alternent avec des bâtiments rectangulaires, Nous avons sélectionné les exemples les mieux conservés : dans de nombreux secteurs, les tours ajourées ont été fracturées, Alternance de tours quadrangulaires et de tours aux angles saillants, Entre les tours circulaires, de larges frontons très ajourés, Les frontons triangulaires sont au premier plan, Alternance de tours carrées et de tours rondes, Tours rondes crénelées avec hautes fenêtres, L’une des réalisations les plus spectaculaires du portail, Colonnette ‘aux animaux fabuleux et aux hommes combattant’ - Au milieu des rinceaux, émergent des figures variées, Colonnette ‘aux animaux fabuleux et aux hommes combattants’ - Plus haut, un cheval, Colonnette ‘aux animaux fabuleux et aux hommes combattant’ - Un petit homme porte une main à la hanche et tend très haut l’autre bras, Colonnette ‘aux animaux fabuleux et aux hommes combattant’ - Deux oiseaux aux têtes humaines, Colonnette ‘aux personnages animés’ - Une reine ouvrant un livre, Colonnette ‘aux personnages animés’ - Deux personnages combattant, Colonnette ‘aux personnages animés’ - Deux personnages assis, Colonnette ‘aux masques’ - Le personnage lève la tête, Colonnette ‘aux masques’ - Un personnage barbu, Colonnette ‘aux rinceaux torsadés’, détail - Le personnage émerge au milieu des tiges perlés, Colonnette ‘aux rinceaux spiralaires’, détail - Un oiseau à tête humaine, Colonnette ‘aux rinceaux spiralaires’, détail - Un homme barbu, Colonnette ‘aux rinceaux spiralaires’, détail - Le personnage renverse la tête et enjambe une tige, Colonnette ‘aux rinceaux spiralaires’ - Deux personnages dans les tiges, Zoom - Deuxième colonnette dragon/tiges : une femme, quasi entravée par le feuillage, Colonnette ‘aux petites têtes’ - La tête en bas, Colonnette ‘aux petites têtes’ - Une tête, Colonnette ‘aux petites têtes’ - Un beau motif de fleurons en palmettes, Colonnette ‘aux petits bustes émergents’, Détail de la première colonnette dragons/tiges, Troisième colonnette dragons/tiges - Détail : les visages des monstres, Troisième colonnette dragons/tiges - Détail : les visages humains, Rinceaux croisés - On appréciera la complexité de l’enchevêtrement et sa variété très inhabituelle : aucune séquence n’est répétée, Rinceaux croisés, suite - La profondeur de la sculpture, qui étonnera tout sculpteur actuel, explique quelques cassures, Rinceaux spiralés - Cette combinaison originale n’a pas peur de multiplier les tiges perlées, Rinceaux spiralés - Cette pomme de pin est remarquablement conservée, Premières scènes du massacre des innocents, La longueur des scènes de massacre est surprenante, Cette petite scène de transition est terrible, Le dernier chapiteau, qui appartient très probablement à cet ensemble du massacre des innocents est l’un des plus endommagés, Dans la dernière scène, à nouveau une femme se retrouve en face d’un soldat armé d’un glaive qui veut lui arracher son enfan, Ce personnage très abîmé, qui appartient à la scène des bergers selon plusieurs ouvrages de référence, pose question, Probablement Adam : toutes les activités procèdent, par transmission du premier homme, L’un des plus beaux détails de la cathédrale : un mouton grimpe sur un arbuste, Détail. Au centre, une herbe dessinée avec un grande liberté, Étrangement, on retrouve des herbes dans la cuisine, dont une étonnante forme de champignon, Le vitrail de saint Paul (chapelle axiale) adopte des dessins d’herbes assez proches de ceux du fils prodigue, Composition de brins d’herbe et de trèfles, Saint Paul s’adresse à une femme, Plautille, pour lui donner son voile, qui servira à lui bander les yeux lors de sa décapitation, Le sol en terre est représenté par un motif trois traits / un trait, Saint Eustache fait traverser un fleuve à ses enfants, Au premier plan, les herbes sont d’une extrême qualité - pleines de variété, Dans la bande violacée, l’espace réduit oblige le verrier à des dessins plus simples, Dans le vitrail de Charlemagne : engagement entre les chevaliers francs emmenés par Charlemagne et les soldats sarrasins, Au sol, on voit d’un côté une ondulation de terre, et de l’autre, deux petites fleurs, Prise d’assaut d’une ville - sans doute Pampelune, On retrouve ici la ‘grammaire’ propre à ce verrier : mottes de terre, trèfles, trèfle évidé, Partie gauche du sol - sur un beau fonds jaune doré, Partie droite. Il les regarde, avec effarement, s’en prendre à l’édifice. Adam, endormi, tandis qu’Ève sort de son flanc. Le petit panier accroché à l’étal des donateurs poissonniers est réalisé dans un autre matériau, Vitrail de Joseph. Déambulatoire sud. Assis dans des beaux vêtements - tunique bleue et manteau blanc, cette homme fixe l’orateur. Attention : version retouchée, Saint Pierre - Proche du Christ et pilier de l’Église naissante, Saint Pierre. Création Xavier de Richemont. Mises à jour en fonction de l'avancée des travaux de restauration de la cathédrale. La cathédrale Notre-Dame de Reims est l’un des joyaux le plus importants d’Europe. Souvenir personnalisé 'aviateur'. Avec une qualité de vue remarquable, on éprouvera tout le plaisir de passer chaque « pièce » au crible. Cathédrale gothique gothique célèbre pour son architecture, le vitrail de Chartres, sa sculpture, le bleu de Chartres, le labyrinthe de Chartres, le Voile de la Vierge. Sur ce cliché on reconnait aisément le bleu XII° siècle [zone soulignée par un linéaire jaune] et celui du XIII° siècle, qui usait néanmoins de cobalt pour s’y harmoniser, Le peintre verrier qui a travaillé sur ce vitrail a une façon originale de travailler les traits - impossible à discerner depuis le sol - mais qui participe de l’infinie élégance du drapé, Les pieds du Christ témoignent d’une façon très différente de traiter l’anatomie, Le tapis, sous les pieds de la Vierge, utilise un motif de croix fleur-de-lysé, Le Christ porte un livre ouvert (prob. Réalisé vers 1855/60, Gravure d’auteur non identifié. Il parait plus 'attristé' de cette approche que rempli de désir, Le diable lui-même essaye - vainement - de le tenter. Visite virtuelle à 360° de la Cathédrale Saint-Gatien de Tours Visite virtuelle de la cathédrale Saint-Gatien (cliquez sur l’image): La cathédrale Saint-Gatien de Tours : Lors de votre séjour à Tours, vous devriez faire un croché au niveau de la cathédrale Saint-Gatien. Les compositions les plus complexes, qui donnent l’impression de feux d’artifice, Saint Jacques - Prison dans laquelle est jeté l’apôtre, Saint Julien l’hospitalier - Château de Julien, Saint Nicolas (chapelle du déambulatoire) - Maison des parents du saint, Les trois panneaux datables du XII° siècle, où la Vierge se détache en bleu sur fonds rouge, ont été remontés au XIII° siècle dans une verrière plus importante, au déambulatoire sud, Le bleu du XII° siècle, utilisé dans ce vitrail, est peut être l’un des plus beaux matériaux qui soient, De plus près, on voit que le verre contient de nombreuses bulles, qui font à peine un millimètre de diamètre, Les trois panneaux ont subi plusieurs réparations au XIII° siècle. Le visage. Cet élément mobilier - une marche formant estrade - aurait sensiblement la fonction de notre descente de lit contemporaine, Tribune. Vente aux enchères sous la halle de la place Billard. Cliché de Charles Nègre (prob. Silhouette de la cathédrale - Soubassement des apôtres du portail sud. Son visage ressemble fortement à celui du Christ : dans la pensée chrétienne, chaque homme qui en aide un autre prend le visage du Christ, Le samaritain guide sa monture, qu’il a laissé au blessé, jusqu’à l’auberge, Le samaritain, se penchant sur le blessé. Cathédrale de Meaux - Visite sphénoramique. Plus loin de la cathédrale : le marché aux bestiaux, Aujourd’hui. Datable vers 1900, 'Vue perspective’ du flanc sud de la cathédrale avec rehauts de couleurs - XVIII° siècle, hotographie, probablement réalisée vers 1855, Cette gravure est une ‘reconstitution’ fautive, réalisée au XX°, dans l’esprit des gravures anciennes, gouache signée de Franck Myers Boggs - vers 1910, De trois quart, depuis le côté est de l’Eure, Le chevet de la cathédrale, un soir de pleine lune, La cathédrale au-dessus des friches de chemin de fer, La cathédrale, au-dessus d’un champ de céréales - vers avril. Les visites peuvent être effectuées en intérieur ainsi qu’en extérieur. Document de travail, conservé à la Bibliothèque de l’architecture et du patrimoine, probablement issu des archives de l’architecte en chef Jean Maunoury - Vers 1950. Petite visite virtuelle de la Cathédrale de Chartres... en français of course! Le dessin stylisé exprime une réelle douceur, Le Christ, porté dans ses bras, ne diffère pas des figurations habituelles, même si sa tête conserve à la fois des traits enfantins et adultes, Architecture - évocation de la Jérusalem Céleste, La scène inférieure est celle du ‘Noli Me Tangere’ - ‘Ne me touche pas’, Dans les marges, deux femmes sont aussi en prière, Le visage de sainte Foy, aux cheveux longs - blonds, Le livre que porte la sainte est magnifiquement décoré, Elle porte dans sa main un bâton terminé par la fleur des vierges - aux riches couleurs : rouge, vert, or, Un juge à droite, portant une épée et pointant du doigt, Deux hommes pressent le feu à l’aide de grands soufflets, Le visage de Thomas Becket a été fracturé mais il semble dater entièrement du XIII° siècle, Un soldat en prière - vêtu d’une cotte de mailles, Le visage de Nicolas, coiffé d’une mitre, La chasuble est de couleur carmin, bordée de vert, Détail du col, très richement ouvragé avec inclusion de pierres fines jaunes et rouges, Le fonds alterne curieusement ronds et losanges rouges - sur fonds bleu, Le vitrail a été offert par les mégissiers, que l’on découvre ici au travail, Deux mégissiers passent la peau dans une boucle pour l’assouplir, Visage du deuxième apôtre - au front dégarni, Les différents livres portés par les apôtres, Le fonds du vitrail est exceptionnellement travaillé, Saint Antoine est en train de bêcher devant son ermitage, Une femme séduisante apparaît à saint Antoine, Un démon détruit l’ermitage d’Antoine, Une colombe apporte aux saint Antoine et Paul un pain, La sœur de saint Antoine est confiée à des religieuses, Saint Antoine, au soir de sa vie, confie son habit à un disciple, Il y a comme un sentiment de surprise dans l’attitude de cet homme qui porte une tonsure, De grands yeux écarquillés.